La pierre naturelle, un choix environnemental et sociétal


Pierres calcaires, marbres, granits… la France a la chance de disposer partout sur son territoire de multiples sources de pierres naturelles, permettant par leur diversité et leurs qualités techniques et ornementales, de construire, aménager ou décorer, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.



Cette proximité permet aux professionnels de la pierre de proposer des matériaux et produits locaux, exemplaires sur le plan environnemental, susceptibles d’être réutilisés ou recyclés.


De plus, pour assurer la traçabilité de leurs origines et lutter contre les copies, plusieurs matériaux se sont dotés d’une Indication Géographique, l’équivalent des AOC pour les produits agroalimentaires. Il s’agit de la Pierre de Bourgogne, du Granit de Bretagne, des Pierres Marbrières de Rhône-Alpes, et de la Pierre d’Arudy.







Si beaucoup de matériaux de construction doivent être produits, la pierre, elle, est déjà fabriquée.

“La Terre est en pierre” a l’habitude de dire l’architecte Gilles Perraudin.

Il “suffit” de la prélever, avec des techniques aujourd’hui peu énergivores.




Elisabeth Polzella au salon Rocalia à Lyon - Photo : Pierre Actual - L. Farges



L’architecte lyonnaise Elisabeth Polzella affirme ainsi que

“la pierre est le matériau de construction avec le plus faible coût énergétique : 50 kWh pour produire 1 m3 pour la pierre, 350 kWh pour 1 m3 de bois scié, 700 kWh pour 1 m3 pour le béton, jusqu’à 46 000 kWh pour 1 m3 d’acier"



La pierre naturelle, est un exemple vertueux d’économie circulaire. Utiliser une pierre naturelle c’est faire un choix sociétal fort, car au-delà de ses atouts environnementaux, la filière pierre naturelle valorise des savoir-faire traditionnels, tout en utilisant, pour une partie du process de fabrication de ses produits, des outils de haute technologie.

Exemple parfait de la haute valorisation environnementale : L'Orangery est un bâtiment en terre crue avec un soubassement en pierre naturelle. Tel un arbre atypique il a poussé à l'ombre des bâtiments du quartier de la Confluence à Lyon. Comme un arbre et son greffon, il est le fruit d'une collaboration entre professionnels des matériaux naturels et de l'architecture. L'assemblage de matières naturelles comme la terre crue et la pierre naturelle rend ce bâtiment presque entièrement recyclable. Qui peut en dire autant ?

A lire sur le même thème : Construire en pierre massive