Lire aussi

Archives

La pierre, matériau de la mixité

De Versailles aux logements sociaux du 21ème siècle construits en pierre massive, la pierre naturelle est le matériau de la mixité sociale et patrimoniale. Elle est aussi une matière première de la mixité architecturale, car elle s’associe parfaitement avec tous les autres matériaux de construction, naturels ou industriels.

Longtemps matériau de prédilection de la construction, la pierre naturelle s'est inscrite dans le patrimoine architectural mondial. Puis, au début de la révolution industrielle tout change avec la démocratisation de l'acier et de la brique.

Au cours du XXe siècle, la pierre perd peu à peu la faveur des architectes au profit des bétons de toutes sortes.


Mais les temps changent et les valeurs intrinsèques de la pierre naturelle demeurent. Au point de retrouver depuis une dizaine d'année un second souffle grâce à sa faible empreinte carbone et la pérennité qu'elle apporte à chaque projet sur lequel elle est utilisée. La large palette de matériaux "pierre naturelle" répond ainsi à tous les usages.


Elle cohabite maintenant très souvent avec des matériaux industriels, comme l'acier ou le verre. Chacun apportant des avantages techniques et esthétiques.

LA PIERRE ET LA TERRE…CRUE


Fruit de la collaboration entre l'architecte Clément Vergély et le passionné de la terre crue Nicolas Meunier, l' ORANGERY à Lyon Confluence mélange pisé et pierre naturelle.

D'une très faible empreinte carbone ce bâtiment de 11m de haut donne le ton des constructions de demain à l'aide de techniques ancestrales.


Entièrement réalisé en matériaux bio et géo-sourcés, ce bâtiment, s’il devait disparaitre un jour, pourrait être détruit et sa matière première retournée à l'état de terre et donc réutilisée facilement.